Les organismes de formation à l’épreuve de la crise économique et sanitaire

Contraints de réduire drastiquement la voilure pendant le confinement, les organismes de formation et les CFA, fragilisés économiquement, commencent à redémarrer leur activité dans un contexte sanitaire incertain avec toutefois la capitalisation des expériences pédagogiques réalisées à distance.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 17 septembre 2020.

Dès l’annonce du confinement mi-mars dernier, les organismes de formation n’ont plus été autorisés à recevoir du public. Cette mesure sanitaire aussi drastique qu’inédite a impliqué l’annulation de l’ensemble des sessions en présentiel. Pour poursuivre leur activité, ces établissements ont été amenés à basculer dans l’e-learning (apprentissage en ligne autonome) et/ou les classes virtuelles (dispensées en ligne avec un professeur et d’autres auditeurs). Pour ces organismes, il s’agit d’un deuxième choc économique et social majeur après les grèves des transports publics en décembre-janvier derniers. A l’AFTRAL (« Apprendre et se former en TRAnsport et Logistique »), le premier organisme de…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

I-Cert