CCI France propose de « garantir un financement au CFA non par contrat mais par jeune accueilli et formé »

Alertant sur le risque d’une baisse sévère du nombre de contrats d’apprentissage, le réseau des chambres de commerce et d’industrie formule une série de propositions visant à « relancer la dynamique de l’apprentissage » en France.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 20 mai 2020.

« La rentrée en apprentissage s’annonce fortement impactée : même si nous constatons une présence des candidats, les prévisions de baisse du nombre de contrats d'apprentissage se situent entre 30 et 50% ; il est indispensable qu’un plan de soutien de l’apprentissage soit mis en place », a affirmé Pierre Goguet, président de CCI France, dans un communiqué de presse diffusé lundi 18 mai. Dans ce contexte, CCI France fait plusieurs propositions « ayant pour objectifs de sécuriser le parcours des apprentis, consolider le financement de leurs parcours, aider les entreprises à les accueillir ». Premier volet des propositions du…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également