Le Garrec

Par - Le 02 mai 2006.

Jean Le Garrec, 76 ans, député socialiste du Nord, a été élu le 5 avril président de l’Alliance villes emploi (AVE).

Il succède à Jacques Baumel, ancien ministre, ancien député et ancien maire de Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), décédé le 17 février 2006, et créateur de l’AVE en 1993 avec Pierre de Saintignon, premier adjoint au maire de Lille, qui en était le président délégué.

Le nouveau président de l’AVE souhaite “ancrer fortement dans les territoires les politiques publiques de l’emploi, contribuer encore davantage à leur cohérence et à leur efficacité pour répondre à un double enjeu : favoriser le retour à l’emploi des publics les plus défavorisés, comme ont su le faire les Plie depuis 1990, et mettre le territoire en mouvement, afin que l’ensemble des partenaires, plus précisément les partenaires
économiques, construisent l’idée d’entreprises solidaires et participent au développement de la gestion territorialisée des ressources humaines
”.

Dans cette perspective, Jean Le Garrec sera attentif à la mise en place des Maisons de l’emploi “Borloo” et à la manière dont elles se structurent, notamment avec les Plie (plans locaux pour l’insertion et l’emploi).

Il entend également se pencher “sur la couverture nationale de l’AVE, même si elle est importante aujourd’hui, et la formation des personnels référents qui exercent au sein des Plie, des Maisons de l’emploi, ou dans d’autres structures”. “L’une de nos préoccupations est la formation de ces personnels sur le rapport au travail, la psychologie du travail, la création d’observatoires de l’emploi, et l’analyse des compétences des personnes en recherche d’emploi.

Autre préoccupation, “celle de la définition des rôles des multiples structures impliquées dans les politiques territoriales de formation, d’insertion et d’emploi et de leur relation”. Dans ce domaine, Jean Le Garrec plaide pour une simplification des mesures gouvernementales et des procédures administratives, lui qui avait “lancé l’idée, en 1983 avec André Bergeron (ancien président de l’Unédic), de l’unification des systèmes informatiques d’information de l’ANPE et de l’Unédic”.

Enfin, il évoquera ces sujets en rencontrant tour à tour, Jean-Louis Borloo, ministre de l’Emploi, Annie Thomas, présidente de l’Unédic, et Christian Charpy, directeur général de l’ANPE.

Député du Nord, Jean Le Garrec a exercé plusieurs mandats et fonctions à l’Assemblée nationale, ainsi que des mandats nationaux ou fonctions ministérielles :

secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargé de l’Extension du service public (1981) ;

ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé de l’Emploi (1982) ;

secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargé de l’élaboration du IXe Plan, de la Planification régionale et de l’Économie sociale (1983-1984) ;

secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargé de la Fonction publique et des Simplifications administratives (1984-1986) ;

conseiller régional du Nord-Pas-de-Calais (mars 1992-mars 2004) ;

président de la commission des finances (1992-1993) puis de la commission des affaires sociales (1998-2002) de l’Assemblée nationale,

et vice-président de l’Assemblée nationale (2002-2005).

Philippe Grandin

Centre Inffo vous conseille également

Publicité
Keytoform