La loi Avenir professionnel incite les entreprises à développer les compétences de tous (Catherine Fabre, députée LREM)

L’Université ouverte des compétences avait invité Catherine Fabre, députée de Gironde, ce mardi 4 juin à Paris, afin d’analyser la loi «Avenir Professionnel » dont elle était rapporteure.

Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation

Par - Le 06 juin 2019.

« Une loi peut-elle inciter les entreprises à développer les compétences de tous » ? Telle était la problématique sur laquelle Catherine Fabre, députée de Gironde (LREM) et rapporteure – pour les volets formation et apprentissage - de la loi du 5 septembre 2018, était invitée à s’exprimer lors de la nouvelle édition de l’Université ouverte des compétences (UODC) du 4 juin. « Cette loi vise deux grands objectifs. D’une part, donner de nouveaux droits aux personnes pour leur permettre de choisir leur vie professionnelle. D’autres part, renforcer l’investissement des entreprises dans les compétences de leurs salariés », a d’emblée…

— Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation —

Centre Inffo vous conseille également

Dalloz