La formation continue, un autre vecteur d’inégalité entre les sexes ?

En analysant l’accès à la formation continue à travers le prisme femmes-hommes, la Dares souligne des inégalités liées au genre qui viennent renforcer d’autres facteurs d’iniquité, comme le niveau de diplôme.

Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation

Par - Le 01 septembre 2020.

Plusieurs études ont déjà démontré le caractère inégalitaire de la formation professionnelle continue, qui est plus fréquemment mobilisée par les plus diplômés, les salariés des grandes entreprises et du secteur public. Dans une étude de la Dares de juillet, l’auteure, Karine Briard, a décidé de braquer le projecteur sur l’accès à la formation continue en fonction du sexe. « Étonnamment, la dimension sexuée de la formation est peu analysée en France, alors que la formation est un des leviers de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes », relève l’auteure dans son introduction. Pour son travail, elle s’est appuyée…

— Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation —

Centre Inffo vous conseille également