Carine Seiler appelle à relever le défi « de mieux impliquer l’entreprise dans la formation des actifs »

Haut-commissaire aux compétences, Carine Seiler a célébré les acquis des lois Delors en conclusion de la première journée du colloque de Centre Inffo dédié au cinquantenaire du système français de formation professionnelle, mardi 30 novembre.

Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation

Par - Le 06 décembre 2021.

Carine Seiler a rappelé que l’ambition de cette loi fondatrice pour la formation professionnelle était « de permettre à chaque homme et à chaque femme de faire face aux changements dans sa vie professionnelle ». Une ambition qui reste actuelle, « liée à notre pacte social » et qui doit permettre « de répondre aux défis de la société ». Désormais, « nous parlons de sécurisation des parcours et de compétitivité » et la loi de 2018 comme la mise en place du PIC s’inscrivent dans cette continuité. Aspiration des actifs à la formation professionnelle Pour la haut-commissaire, de nombreux défis restent à relever, comme celui « de mieux…

— Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation —

Centre Inffo vous conseille également