Des appuis pour digitaliser son offre de formation (Les Innovantes de la formation)

La manifestation consacrée à l’innovation organisée les 25 et 26 octobre, à Montpellier, par le Carif-Oref Occitanie a été l’occasion de faire un tour d’horizon des initiatives destinées à accompagner les prestataires de formation dans la modernisation et la digitalisation de leur offre.

Par - Le 29 octobre 2021.

« La Région Occitanie a très tôt décidé d’accompagner les organismes de formation dans leur modernisation, a misé sur l’innovation et a profité du Pic (plan d’investissement dans les compétences) pour lancer un programme unique en France », s’est félicitée Marie Castro, vice-présidente en charge de la formation professionnelle au Conseil régional Occitanie. Le plan régional de modernisation de l’offre de formation, approuvé en 2019, prévoyait un financement de 26,8 millions d’euros jusqu’en 2022 et le quatrième appel à manifestation d’intérêt sera lancé en novembre. « Dans ce monde un peu cruel du tout marché de la réforme de 2018, nous accompagnons les organismes de formation à avoir une stratégie digitale réaliste, à s’entourer des bons experts pour éviter de perdre temps et argent », a complété Thomas Delourmel, directeur emploi-formation de la Région.

Plan de professionnalisation

L’Occitanie n’a pas été la seule, bien sûr, comme l’a rappelé Ludovic Bertrand, directeur du Réseau des Carif-Oref. Ayant fait le constat que 50 % des organismes de formation avaient complètement rompu le lien avec les stagiaires lors du premier confinement, malgré une dynamique en marche pour les autres, et qu’après le deuxième confinement, moins d’un tiers utilisaient des plateformes LMS [ 1 ]Learning management system ou des contenus pédagogiques digitaux, pour des questions financières et de compétences, RCO a construit un plan de professionnalisation des organismes de formation. Les Carif-Oref se sont mobilisés un peu partout, a-t-il affirmé en citant des exemples en Bourgogne-Franche-Comté, dans les Hauts-de-France ou en Auvergne-Rhône-Alpes.

Devenir e-formateur

Akto, l’opérateur de compétences dont relève la branche des organismes de formation, peut lui aussi apporter des réponses aux acteurs qui cherchent à se moderniser. Guides, témoignages, outils de diagnostic de maturité digitale, référentiel de compétences attendues, éléments de gestion des parcours, GPEC… : de nombreux outils d’aide à la digitalisation et de développement des compétences sont ainsi proposés par l’Opco, précise Inès Depaquit, directrice d’Akto Occitanie. Et de souligner l’intérêt d’initiatives lancées par les fédérations comme la POEC e-formateur [ 2 ]Préparation opérationnelle à l’emploi collective.

Un plan de modernisation pour amplifier la dynamique

Du côté de l’État, Élisabeth Danzin, conseillère auprès de la Haut-commissaire aux compétences, a rappelé que « le Plan d’investissement dans les compétences a eu, dès son démarrage, l’objectif de soutenir la transformation en continu de la formation, pour rendre les formations proposées plus inclusives, attractives et interactives », tout en précisant que « le digital n’est pas une fin en soi mais doit être au service de la pédagogie ». Elle a souligné que les 300 millions d’euros consacrés à la modernisation de la formation dans le cadre du plan France Relance ne devaient pas faire doublon avec les accompagnements existants mais « les renforcer pour créer une dynamique pérenne ». Elle a appelé de ses vœux le rapprochement entre organismes de formation et éditeurs de contenus, soutenant un « décloisonnement des approches », ainsi que l’émergence de « communs numériques ».

Notes   [ + ]

1. Learning management system
2. Préparation opérationnelle à l’emploi collective

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur