« Force Ouvrière ne signe pas l’accord-cadre formation car il n’y a pas suffisamment d’avancées » (Yves Veyrier)

Le projet d’accord-cadre sur la formation était insuffisant pour le signer, mais Force Ouvrière portera ses revendications lors des travaux à venir, a assuré Yves Veyrier, secrétaire général de Force Ouvrière lors d’une conférence de presse, lundi 22 novembre.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 24 novembre 2021.

« C’est un projet d’accord cadre qui a été proposé à la signature, faute d’accord national interprofessionnel classique, a expliqué Yves Veyrier, secrétaire général de Force Ouvrière lors d’une conférence de presse, lundi 22 novembre. Force Ouvrière a estimé ne pas être en situation de signer cet accord, car la plus-value que l’on pouvait en attendre n’y était pas présente : il ne faut pas y voir autre chose, et notamment une posture politique comme certains l’ont fait entendre dans la perspective de notre prochain congrès confédération de fin mai début juin 2022 ». « Le plus important, a poursuivi le secrétaire…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur