La métallurgie veut doubler le nombre de ses certifiés

Afin de susciter davantage de candidatures à ses certifications professionnelles, la branche de la métallurgie mène une campagne de communication auprès des salariés, des demandeurs d’emploi et des acteurs de la formation. Dans le même temps, elle poursuit une rénovation générale de ses certifications.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 29 novembre 2021.

Il y a deux ans, les partenaires sociaux de la métallurgie se sont promis de doubler le nombre de candidats aux certifications professionnelles en 2023. Ils veulent ainsi maintenir l'employabilité des salariés et en attirer de nouveaux. Les entreprises de la branche ont 100 000 besoins de recrutement chaque année et 35 000 postes ne sont pas pourvus ainsi que le soulignait Hubert Mongon, délégué général de l’Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM), lors d’une table-ronde organisée par l ‘Association des journalistes de l'information sociale (Ajis) le 24 novembre. Mais en signant un accord sur l'emploi et…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité
Advertisement