« La mutualisation financière des entreprises de moins de 50 salariés ne doit pas être affaiblie » (Laurent Munerot, U2P)

L’Union des entreprises de proximité (U2P) signe l’accord-cadre sur la formation professionnelle, en plaçant un point de vigilance particulier sur la mutualisation financière des entreprises de moins de 50 salariés.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 17 novembre 2021.

« Le conseil national de l’U2P du 21 octobre a validé notre signature du projet d’accord-cadre sur la formation professionnelle, explique Laurent Munerot, vice- président en charge de la formation professionnelle. Dans ce texte, beaucoup d’efforts ont été faits pour faciliter la signature d’un grand nombre d’organisations ». Cela dit, ajoute-t-il, « cet accord-cadre n’est que le début, on ne va pas refaire la réforme de 2018, mais chercher à améliorer le système pour toutes les parties prenantes, et à être plus efficace ». Concordance Un des sujets centraux pointés par Laurent Munerot, à l’instar d’autres représentants des partenaires sociaux, est une « nécessaire…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur