Les métiers de la pompe à chaleur peinent à recruter

Les métiers de la PAC (pompes à chaleur) peinent à trouver des candidats. « Le marché de la PAC est en pleine expansion, avec une augmentation de 65% entre août 2020 et 2021 », a expliqué François Déroche, président de l’AFPAC (Association française pour les pompes à chaleur) lors d’une conférence de presse jeudi 21 octobre. Portée à la fois par la construction neuve et par l’emballement de la rénovation, la pompe à chaleur « est un outil majeur pour la transition écologique ».

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 26 octobre 2021.

Elle émet 93% de CO2 en moins par rapport au fioul et est subventionnée par différents dispositifs en faveur de la transition énergétique. Mais pour accompagner son développement, les métiers de la PAC « manquent de bras et de cerveaux ». Installation, mise en service, maintenance voire prochainement, le recyclage sont autant de domaines où la main d’œuvre est amenée à manquer. Près de 20 000 personnes supplémentaires en 2030 L’Afpac a créé un groupe de travail « Attractivité métiers » qui va lancer au 1er semestre 2022 une campagne de communication visant à « faire connaître les métiers de la PAC », comme l’a dit…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur