25 propositions en faveur de l’emploi et de l’insertion (Alliance villes emploi)

Le réseau Alliance villes emploi qui représente les maisons de l’emploi va soumettre aux candidats à la présidentielle 25 propositions pour renforcer les actions territoriales en faveur de l’emploi et de l’insertion. Il appelle, entre autres, à la création d’un « service public territorialisé pour l’emploi et la cohésion sociale ».

Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation

Par - Le 21 février 2022.

« Les politiques d’emploi et d’insertion doivent être au cœur de la campagne présidentielle », affirme le réseau Alliance villes emploi (AVE) dans un manifeste de 25 propositions destiné aux candidats. Fort de ses 200 élus locaux, 79 maisons de l’emploi (MDE), 147 plans locaux pour l’insertion et l’emploi (PLIE), et 500 facilitateurs de la clause sociale dans la commande publique, le réseau met en avant ses atouts pour accompagner des publics très éloignés de l’emploi : « connaissance fine du territoire », « démarche partenariale », mobilisation du Fonds social européen (FSE) pour monter des formations, etc. Service mobile de l'insertion Mais le réseau pointe…

— Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation —

Centre Inffo vous conseille également