Le tribunal de Saint-Omer (Pas-de-Calais).

Abonnez-vous

Arnaque au CPF : le premier procès a eu lieu

Une entrepreneuse était poursuivie devant le tribunal correctionnel de Saint-Omer (Pas-de-Calais), le 21 juin. Elle est accusée d’avoir organisé des sessions de formation fantômes et empoché plus de trois millions d’euros.

Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation

Par - Le 23 juin 2022.

C’est un procès marathon, avec une audience de plus de cinq heures, qui s’est déroulé le 21 juin dernier au tribunal correctionnel de Saint-Omer. Un procès historique aussi, comme l’a rappelé Mehdi Benbouzid, le procureur de la République : « C’est la première fois qu’une personne est poursuivie pour arnaque au compte personnel de formation (CPF) en France, il faut donner à ces faits la gravité qui est la leur ! ». Abus de biens sociaux  À la barre, Aurore M., baisse les yeux, l’air penaud. La dirigeante de l’entreprise Happy Form, 37 ans, est poursuivie pour abus de biens sociaux, blanchiment, faux et…

— Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation —

Centre Inffo vous conseille également