Charte pour une intelligence artificielle éthique à Pôle emploi

Pôle emploi annonce s’être doté d’une charte pour une intelligence artificielle éthique. Destiné à encadrer le recours aux algorithmes et au traitement automatisé des données, le document évoluera au gré des évolutions technologiques, sociétales et réglementaires.

Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation

Par - Le 06 mai 2022.

Qu’il s’agisse des près de 5,4 millions de demandeurs d’emplois inscrits en catégorie A, B et C, du marché du travail fluctuant ou des besoins des entreprises, Pôle emploi fait face à des données massives qu’il ne peut traiter sans l’aide des technologies. C’est l’opérateur qui le souligne, dans ce contexte, l’intelligence artificielle (IA) est un « levier pour améliorer l’efficacité des services et favoriser la personnalisation de l’accompagnement des demandeurs d’emploi et des entreprises. » Mais face aux risques avérés ou perçus qu’entraîne le recours au traitement automatisé des données, Pôle emploi a souhaité, sous l’impulsion de son directeur général Jean…

— Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation —

Centre Inffo vous conseille également