En Dordogne, la vigne s’ouvre aux femmes éloignées de l’emploi

À Bergerac, une association d’insertion propose notamment une formation aux métiers de la viticulture, s’adressant majoritairement à des femmes.

Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation

Par - Le 01 juin 2022.

Former aux métiers de la vigne des personnes très éloignées de l’emploi, principalement des femmes, c’est l’objectif du chantier d’insertion sur lequel s’est rendu Benoît Tirant, conseiller régional de Nouvelle-Aquitaine délégué à la politique de la ville, mercredi 18 mai. L’exécutif soutient à hauteur de 4000 euros par an cette formation dispensée à Bergerac, en Dordogne, par l’association Bergerac actions solidarité emploi (Base). « Nous travaillons l’insertion par l’activité économique », commence Jean-Pierre Disch, le directeur de Base. « Nous intervenons sur des activités assez atypiques parfois, telles que l’animation territoriale ou l’événementiel, même si nous sommes aussi présents dans l’entretien des espaces verts ou le…

— Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation —

Centre Inffo vous conseille également