Le 10 juin 2022, l’IRTS Paris-Parmentier organisait une journée recrutement pour les jeunes candidats à un contrat d’apprentissage.

Abonnez-vous

Le diplôme ne détermine pas seul le parcours d’insertion des jeunes

59% des 746000 jeunes qui ont quitté le système éducatif en 2017 sont sortis d’une formation de l’enseignement supérieur, selon une étude du Céreq portant sur la génération 2017, parue en septembre.

Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation

Par - Le 23 septembre 2022.

22% des sortants n’ont pas obtenu de diplôme supérieur au bac. Le Cereq constate que le diplôme du supérieur est important pour l’insertion professionnelle :  en février 2020, le taux de chômage des sortants du secondaire avoisinait les 30% contre 11% pour ceux du supérieur. Mais d’autres paramètres rentrent en compte dans le début de carrière de ces jeunes. Le Cereq distingue trois grands niveaux de sortie : les sans diplômes du supérieur (22%), les diplômés de BTS (14%) et de Master (21%). Les formations en langue, lettres et sciences humaines concernent 66% des sortants. Un jeune sur cinq issu de l’alternance…

— Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation —

Centre Inffo vous conseille également

Digiforma