Le Garf propose de revoir la réforme de 2018

Retour aux dépenses déductibles, multiples simplifications, fusion des contrats d’alternance…. Le groupement des acteurs et responsables formation en entreprise aimerait aménager la réforme de 2018.

Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation

Par - Le 31 mars 2022.

« Deux ans après l’entrée en vigueur de la loi Avenir professionnel, les garfistes, qui sont les véritables chevilles ouvrières pour tester les nouveaux dispositifs législatifs, restent réservés voire sceptiques sur la réforme, ils attendent de la simplification, mais pas un nouveau “ grand soir ” de la formation», affirme Sylvain Humeau, président du Groupement des acteurs et responsables formation [[Le Garf compte 400 adhérents et est la première communauté de professionnels et de responsables formation en entreprise, tout secteur d’activité. 75 % de responsables de formation d’entreprises, 25 % d’Opco, organismes de formation, autres.]]. Leur dernière étude auprès de 82 Garfistes, dont 80 % de…

— Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation —

Centre Inffo vous conseille également

Dalloz