Le marché des certifications linguistiques chahuté sur le CPF

Produit phare du compte personnel de formation (CPF), la certification en langue a subi de plein fouet l’offensive du régulateur en début d’année 2022. En retoquant les dossiers les plus faibles, France compétences émet un signal fort sur un marché très lucratif et ultra-concurrentiel. Les deux leaders mondiaux revoient leur copie et s’engagent dans une politique de contrôle de leurs partenaires.

Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation

Par - Le 28 juillet 2022.

À la faveur du renouvellement du répertoire spécifique (RS) en fin d’année 2021, le régulateur a sifflé la fin de la partie sur le compte personnel de formation (CPF). Pour les certificateurs linguistiques, le réveil est particulièrement difficile. Beaucoup d’entre eux ont été retoqués par France compétences, entraînant leurs partenaires habilités brusquement privés du précieux sésame. Les deux leaders mondiaux, Cambridge et ETS Global n’ont pas été épargnés par ce tour de vis. Le premier a dû se retirer du CPF le temps de se mettre en ligne avec les attendus de la réforme. « Les nouvelles exigences de France…

— Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation —

Centre Inffo vous conseille également