Christine Schibler, déléguée générale de la Fédération de l’hospitalisation privée (FHP), et Fabienne Seguenot, directrice des relations sociales et des RH de la FHP.

Abonnez-vous

L’hospitalisation privée demande à desserrer le cadre réglementaire de ses formations

La Fédération de l’hospitalisation privée (FHP) estime qu’elle est freinée dans ses efforts de formation par des contraintes réglementaires inadaptées à ses besoins. Elle demande aux pouvoirs publics de les lever, alors que les employeurs manquent de main d’oeuvre qualifiée.

Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation

Par - Le 20 juillet 2022.

Le secteur de la santé manque de bras. L'accord sur la formation professionnelle et l'apprentissage dans la branche de l'hospitalisation privée du 8 décembre 2021, partiellement étendu au mois d'avril, doit permettre d'améliorer les choses. « La situation, qui était déjà tendue, l'est encore davantage depuis deux ou trois ans, constate Christine Schibler, déléguée générale de la Fédération de l’hospitalisation privée (FHP). L'intégration des formations d'infirmiers dans Parcoursup a augmenté le taux d'abandon pour le porter à un niveau élevé ; la possibilité de poursuivre les études pour se spécialiser, au-delà de trois ans, retarde l'entrée en exercice ; des professionnels…

— Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation —

Centre Inffo vous conseille également