Claire Khecha, déléguée générale des Acteurs de la compétence.

Abonnez-vous

CPF : « Prenons garde à ne pas réintroduire de la complexité », Claire Khecha, les Acteurs de la compétence

Les Acteurs de la compétence s’inquiètent de la multiplication des mesures de régulation sur le marché du compte personnel de formation (CPF). Avant d’ajouter de nouvelles barrières comme le reste à charge, la fédération milite pour dynamiser les abondements, évaluer l’impact des récentes actions et renforcer le système qualité.

Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation

Par - Le 21 décembre 2022.

Depuis la rentrée, le gouvernement fait feu de tout bois pour réguler le CPF. Après la promulgation, le 19 décembre, de la loi contre la fraude, l’introduction de l’identité numérique et le durcissement de l’enregistrement des organismes de formation sur la plateforme, l’amendement sur le reste à charge serait-elle la mesure de trop ? Pour certains, elle arrive en tout cas trop tôt. L’effet de cette contre-offensive se fait déjà fait sentir sur la place de marché avec une contraction des dépenses de près de plus de 50 % en novembre. « Avant d’appliquer un reste à charge, laissons agir les…

— Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation —

Centre Inffo vous conseille également