Emmanuelle Le Merrer, directrice du recrutement externe, de la mobilité interne et de la gestion des compétences, Schneider Electric.

Emmanuelle Le Merrer, directrice du recrutement externe, de la mobilité interne et de la gestion des compétences, Schneider Electric.

Abonnez-vous

Schneider Electric aimerait que le courant passe avec ses alternants

Schneider Electric a lancé une campagne pour recruter 1 700 salariés dont 650 alternants. L’énergéticien qui s’engage à réaliser 20 % de ses embauches par cette voie met en place plusieurs mesures pour attirer de nouveaux talents telles que des primes à la réussite de l’examen ou des aides au logement.

Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation

Par - Le 13 juillet 2022.

700 à 800 alternants en 2018 ; 1 000 en 2021 ; autant en 2022. Schneider Electric mise de plus en plus sur les alternants. L'énergéticien, qui emploie 14 500 salariés en France, vient de lancer une campagne de recrutement de plus de 1 700 collaborateurs dont 650 en alternance, qu'il espère attirer d'ici au mois de septembre. « L'alternance favorise l'insertion professionnelle. Pour Schneider Electric, c'est un enjeu de pré-recrutement », explique Emmanuelle Le Merrer, directrice du recrutement externe, de la mobilité interne et de la gestion des compétences. Au moins 20 % des postes ouverts au recrutement externe seront en effet…

— Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation —

Centre Inffo vous conseille également