Six pistes pour l’avenir des métiers de l’ingénierie face aux enjeux climatiques

Les métiers de l’ingénierie évoluent pour intégrer les enjeux de lutte contre le changement climatique. Pour faire face aux difficultés de recrutement qui s’annoncent, une adaptation rapide de l’offre de formation s’impose. C’est ce qui ressort d’une étude réalisée par l’observatoire des métiers du numérique, de l’ingénierie, du conseil et de l’événement.

Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation

Par - Le 20 mai 2022.

Énergie bas carbone, mobilités sobres, industrie décarbonée, performance énergétique des bâtiments, adaptation des territoires au changement climatique : autant de tendances qui influent sur les métiers de l’ingénierie. L’observatoire des métiers du numérique, de l’ingénierie, du conseil et de l’événement (Opiiec) vient de les décrypter dans une étude destinée à aider les entreprises à anticiper les besoins en compétences à un horizon de cinq ans. 8 400 ETP supplémentaires à cinq ans En 2021, les missions liées au changement climatique représentent près de 4 milliards d’euros de chiffre d’affaires et mobilisent 42 000 équivalents temps plein (ETP), soit 15 % des…

— Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation —

Centre Inffo vous conseille également