Anna Stépanoff, conseillère régionale Centre-Val de Loire et fondatrice de la Wild Code School.

Abonnez-vous

Un consortium européen lutte contre la pénurie de profils numériques

L’école numérique française wild code school vient de rejoindre le consortium européen Future Group afin de mutualiser moyens et ressources pour former des talents numériques.  

Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation

Par - Le 20 janvier 2023.

Afin de lutter contre la pénurie des talents dans l’univers du numérique, 4 écoles européennes spécialisées ont décidé de s’unir. Le 28 novembre dernier la wild code school (en France) a rejoint les écoles SALT, Spiced Academy et Neue Fische au sein du consortium future group. « Les enjeux de la formation professionnelle relative au numérique impactent directement les entreprises. Aujourd’hui il est plus facile de trouver des fonds pour financer une start-up que de bâtir une équipe tech performante », explique Anna Stépanoff, conseillère régionale Centre-Val-de-Loire et fondatrice, il y a 10 ans de la Wild Code School, établissement pionnier…

— Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation —

Centre Inffo vous conseille également