Bartender World Tour : un serious game pour former au métier de barman

Par - Le 05 juillet 2010.

Popularisé par le film « Cocktail » de Roger Donaldson mettant en scène un Tom Cruise encore jeune et pas encore rattrapé par son appartenance à l’Eglise de Scientologie, le bartending est une pratique née dans les clubs huppés New-Yorkais au début des années 1980, permettant aux barmen d’assurer le spectacle derrière leurs comptoirs en faisant virevolter verres, bouteilles et shakers avant de servir les cocktails aux clients. Partie de New York, cette mode émergea à Los Angeles, San Francisco, Londres et, bien entendu, Paris. Avantage de cette manière de servir : elle est incontestablement esthétique et spectaculaire. Inconvénient majeur : la formation au bartending est extrêmement coûteuse en matière de verres et de bouteilles. Confrontés au problème de la formation des bartenders[ 1 ]Le terme retenu en français pour les désigner est « barman-jongleur ». (et des barmen en général), les étudiants du Master Managements de Projets Innovants en Jeux Vidéos (Master MAPI)[ 2 ]Ce Master a pour objectif de former des game producers (concepteurs de jeux) capables de déployer une vision complète du produit et d’accompagner les différents spécialistes dans leur développement. Les cours sont essentiellement assurés par des professionnels en activité. Le site Internet du Master: http://carmat.unice.fr/maje/fr/index.php de Cannes ont planché sur un serious game destiné à assurer les connaissances du métier de barman.

De leurs travaux est né Bartender World Tour, le premier jeu dédié à cette profession, un outil plus complet et plus efficace qu’un simple site Internet. Adaptable également sur la Wii, ce jeu PC permet d’apprendre toutes les ficelles du métier (service au bar, bartending, préparation de cocktail), sans risquer de bris de verres intempestifs. Doté d’un véritable caractère ludique, contrairement à d’autres serious games qui sont davantage « serious » que « games », Bartender World Tour permet de gérer une clientèle, de récolter des pourboires virtuels et s’inscrit tout droit dans la lignée des jeux de simulation de la vie de tous les jours (dressage canin, apprentissage de la cuisine ou de la pêche) dont la mode a commencé au Japon et qui sont, indirectement, à l’origine des serious games. Plusieurs démonstrations du jeu seront effectuées par ses créateurs lors de la 23ème édition du Festival International des Jeux de Cannes[ 3 ]http://www.festivaldesjeux-cannes.com/1.aspx, du 3 au 7 mars 2010.

Notes   [ + ]

1. Le terme retenu en français pour les désigner est « barman-jongleur ».
2. Ce Master a pour objectif de former des game producers (concepteurs de jeux) capables de déployer une vision complète du produit et d’accompagner les différents spécialistes dans leur développement. Les cours sont essentiellement assurés par des professionnels en activité. Le site Internet du Master: http://carmat.unice.fr/maje/fr/index.php
3. http://www.festivaldesjeux-cannes.com/1.aspx

Centre Inffo vous conseille également