Alain Meignant (expert) : “Ce trio qualification-autonomie-égalité des chances, complété par le dialogue social”

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 13 juillet 2011.

Alain Meignant, expert, conseil en management des ressources humaines, est auteur de nombreux ouvrages sur la formation professionnelle. Centre Inffo - Quelles sont, selon vous, les grandes évolutions qui ont marqué la formation professionnelle continue depuis quarante ans ? Alain Meignant - La loi de 1971 avait trois finalités principales. D’abord, adapter les qualifications des personnes aux besoins de l’économie, et plus précisément des métiers et postes de travail. La France était en pleine croissance, manquait d’ingénieurs et de techniciens. La loi avait aussi une forte inspiration émancipatrice, basée sur une longue tradition d’éducation populaire, hostile à l’utilitarisme et cherchant…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également