Disneyland Paris offre un tremplin professionnel à tous ses salariés

Par - Le 08 mars 2011.

La formation des nouveaux collaborateurs, peu expérimentés ou avec expérience, est un élément essentiel de la politique de ressources humaines de Disneyland Paris. L’entreprise procède à de nombreux recrutements jusqu’au 16 juin prochain dans 12 pays d’Europe, dont la France.

Signataire de la Charte de la diversité en mars 2009, l’entreprise compte déjà plus de 14 000 collaborateurs représentant près de 100 nationalités. Cette richesse humaine constitue un véritable atout pour Disneyland Paris, qui reste la première destination touristique européenne. Les visiteurs ont le sentiment d’être véritablement “chez eux” dans la mesure où disparaît la barrière de la langue.

L’entreprise annonce le recrutement de 3 000 “nouveaux talents” dans le cadre de contrats à durée déterminée, qui pourront par la suite — pour certains — se convertir en contrats à durée indéterminée, dans les métiers de l’accueil, de la vente, et de la restauration. Les recrutements en CDI concernent les fonctions support (marketing, juridique, communication, ressources humaines, etc.). De nombreux acteurs sont impliqués dans l’accueil de ces nouveaux salariés. L’Université Disney (organisme de formation interne, certifié NF Service formation professionnelle continue par l’Afaq-Afnor) “accompagne le développement des compétences transversales de type culture et héritage, linguistique, bureautique, formation des formateurs, leadership et management, etc.”, précise Caroline Orliac, senior manager. Au-delà des formations préconisées par l’Université Disney, des formations techniques sont élaborées par les responsables de formation des différents métiers ou lignes d’activité (restauration, vente, accueil et attractions, hébergement, maintenance et sécurité, marketing, RH, etc.).

Parcours d’intégration

Les nouveaux collaborateurs suivent de manière alternée des formations organisées par l’Université Disney et par les “responsables formation métier”. Ainsi, des parcours d’intégration sont créés de façon spécifique à chaque métier et en fonction de l’expérience des salariés. La première journée, destinée à l’ensemble des salariés, quel que soit leur rôle, débute par une formation intitulée “La tradition Disney”, qui répond principalement à deux objectifs : découvrir l’entreprise (la Walt Disney Company et Disneyland Paris) et identifier ce que l’entreprise attend d’eux (responsabilité, rôle, etc.). La deuxième journée est appelée “Journée d’orientation”. Elle a pour vocation de permettre aux salariés de se familiariser avec leur nouvel environnement de travail et de découvrir l’ensemble des services qui leur sont destinés (exemple : “costuming”, transports, etc.).

“Ensuite, poursuit Caroline Orliac, chaque personne entre dans son parcours de formation lié à son métier. Ce parcours spécifique est dirigé par l’équipe de formation concernée et soutenu par des accompagnateurs terrain.” La durée de ce parcours varie en fonction de la complexité du métier. Par exemple, pour des postes dans la restauration, un nouveau collaborateur sera formé aux règles d’hygiène, au transport d’un plateau repas sans incident, ou encore à la qualité du service. Les formations se déroulent à la fois de manière classique, en salle ou via le e-learning, et sur le terrain. Leur validation s’effectue avec les “formateurs terrain” et les responsables hiérarchiques des salariés.

Concernant les postes d’encadrement, il existe un autre parcours d’intégration prévoyant, par exemple, une formation intitulée “Lever de rideau sur Disneyland Paris”, d’une durée de deux jours. “Elle permet aux cadres de connaître les enjeux stratégiques de l’entreprise au travers de présentations et d’échanges organisés avec des directeurs ou vice-présidents de l’entreprise, explique Caroline Orliac. En plus de ces deux journées, des formations aux outils du management sont proposées à ces experts et leaders.”

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters