La Pokerdealer-academie : une main en or pour les futurs croupiers

Par - Le 07 mars 2011.

Oubliés, les tripots clandestins enfumés et les joueurs en borsalinos. Strictement contrôlée en France depuis 1930, la pratique du poker s’est considérablement libéralisée depuis le décret du 17 mai 2007 autorisant casinos et cercles de jeux à exploiter le poker – plus particulièrement dans sa version Texas Hold’em[Variante du poker, le « Texas Hold’Em », parfois appelée « Texas Hold’Em No Limit » est une forme de jeu ne comprenant aucune mise ou relance maximale (hors du contenu du tapis des joueurs). Cette version peut se jouer de deux à dix participants.[/footnote]. Il n’en fallait pas plus pour que trois aficionados de ce jeu ne créent, la même année, la [Pokerdealer-academie, le premier institut de formation français consacré à la formation des croupiers spécialisés dans ce jeu.

A l’origine, ni Sami Torbey, ni Elie Marciano, ni Michel Zajdenberg, fondateurs et directeurs de l’académie, n’étaient ce qu’il est convenu d’appeler des joueurs professionnels. Toutefois, ces derniers n’en évoluaient pas moins dans le circuit, Michel Zajdenberg ayant même participé à l’une des finales du World Poker Tour (WTP). Pourtant, dès 2007 et la parution du décret, ces deux passionnés décidèrent de quitter leur ancienne vie et de se lancer dans la formation professionnelle des croupiers. Une première formation, assurée en interne, au siège parisien de l’académie permet de former ces professionnels en quatre semaines. « La plupart de celles et ceux qui s’inscrivent à nos séances de formation ne connaissent généralement le jeu que dans sa version Texas Hold’em No Limit », indique Michel Zajdenberg, « au sein de l’académie, nous leur enseignons quatorze styles de jeu, dont certains – tels l’Omaha – sont des variantes américaines du poker pas encore arrivées dans les cercles français. » A ce jour, la Pokerdealer-académie a d’ores et déjà formé près de 600 croupiers spécialisés. « Tout repose sur un véritable contenu pédagogique », souligne le co-directeur de l’académie, « contenu répondant à un cahier des charges rigoureux qui fait que notre formation est reconnue dans toute la France et même à l’étranger. Ainsi, plusieurs de nos croupiers ont officié dans le circuit international, notamment dans des épreuves comme le World Poker Tour ou l’European Poker Tour. »

Sanctionnée par une certification de compétence professionnelle reconnue par le métier, la formation de l’académie ne dispose pas actuellement d’une reconnaissance des pouvoirs publics. Cependant, Michel Zajdenberg ne désespère pas d’obtenir un jour un certificat de qualification professionnelle (CQP) pour sa formation, même si, affirme-t-il, « ce genre de titularisation n’a guère d’incidence sur les débouchés professionnels des croupiers que nous formons ».

Outre cette formation interne, l’académie propose un autre type d’apprentissage, à destination des personnels déjà en place dans les casinos et cercles de jeux, afin de former leurs propres croupiers et chefs de partie[ 1 ]Personnels d’encadrement des croupiers au sein d’un casino susceptibles de régler les litiges juridiques entre joueurs. aux différentes problématiques du jeu telles que la gestion d’une table, d’une salle ou l’arbitrage d’une partie. Enghien-les-Bains, Monte-Carlo, Abidjan, Dakar ou les établissements du groupe Tranchant ont ainsi sollicités les formateurs de l’académie. « La formation d’un croupier déjà en place nous prend de 35 à 45 heures, celle d’un chef de partie, de 12 à 18 heures. » Une formation qui n’implique pas que les règles du jeu ou celles de la gestion de partie, mais qui comprend également un important volet juridique consacré à la législation sur les jeux. Ayant d’ores et déjà formé les personnels de 34 casinos depuis sa fondation en 2007, Pokerdealer-academie a touché le jackpot.

[(
Questions à Michel Zajdenberg, co-fondateur et directeur de Pokerdealer-academie:
« Un taux de placement professionnel de 80 % »

Outre l’assouplissement juridique concernant le poker, la création de votre institut de formation répond-il à un effet de mode pour ce jeu ?

Plus qu’un effet de mode, un véritable phénomène de société ! Le succès du poker ne se dément pas. Ce jeu attire de plus en plus de joueurs chaque jour. D’autant que depuis la légalisation des jeux en ligne, le 4 juin 2010, la fréquentation des sites dédiés au poker virtuel a augmenté dans des proportions considérables. Aujourd’hui, le premier site français de poker en ligne, pokerstars.fr, est devenu le cinquième site mondial consacré à ce jeu et les retransmissions des grands tournois internationaux (sur Canal +, notamment) voient leur nombre de téléspectateurs augmenter.


Quel est le profil des personnes susceptible de s’inscrire à vos formations ?

La plupart de nos stagiaires sont âgés de 20 à 25 ans. La plupart étaient déjà joueurs avant d’intégrer notre académie et nous nous adressons essentiellement à des populations de passionnés. Ceci étant, il nous est déjà arrivé de former des quadragénaires, même s’ils restent marginaux au sein de notre population d’apprenants. Autre caractéristique de nos sessions : nous comptons, en moyenne, une femme pour quinze hommes, même si les établissements sont de plus en plus demandeurs de « croupières ».

Combien de croupiers formez-vous et que deviennent-ils une fois leur formation terminée ?

Nous organisons neuf stages annuels, de quatre semaines chacun. En moyenne, chaque session de formation comprend de treize à quinze stagiaires. Nous formons donc entre 140 et 150 personnes par an. Encore faut-il que le marché puisse absorber toutes nos promotions, évidemment. Le métier de croupier est une profession dans laquelle le travail ne manque pas. Le problème essentiel demeure cependant la mobilité professionnelle ultérieure à la formation. Mais ceux qui montrent une réelle volonté d’intégrer un établissement y parviennent. En 2010, le taux de placement des croupiers passés par notre académie était de 80 %.

)]

Notes   [ + ]

1. Personnels d’encadrement des croupiers au sein d’un casino susceptibles de régler les litiges juridiques entre joueurs.

Centre Inffo vous conseille également