Jean Rottner, président de Région Grand Est, pointe les  « trous dans la raquette » de la réforme de la formation

Invité du club de la presse de Strasbourg le 24 septembre, le président de la région Grand Est Jean Rottner a évoqué les sujets qui fâchent dans la loi « Avenir professionnel » et rappelé son attachement à l’Intelligence artificielle.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 24 septembre 2019.

Convié le 24 septembre à une rencontre avec des journalistes au club de la presse de Strasbourg, le président de la Région Grand Est Jean Rottner s’est exprimé sur différents sujets, dont l’éducation et l’apprentissage. Il en a profité pour fustiger certaines mesures de la loi Avenir professionnel, qui rentrera en vigueur le premier janvier prochain. Aménagement du territoire menacé Par exemple, la possibilité pour les entreprises de mettre en place leur propre CFA. Le président craint tout particulièrement que des grandes entreprises s’allient pour développer de «~super centres de formation~», qui concentreraient tous les apprentis d’une même région. «~Ça…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également