La loi du 5 septembre 2018 est-elle au service des TPE-PME ?

Confrontés à la question de l’articulation de la loi de septembre 2018 aux enjeux spécifiques des TPE-PME, chercheurs et opérateurs de l’ex-Opca Agefos PME se sont mis d’accord sur la nécessité de proposer des dispositifs moins prescriptifs, mais s’adaptant aux spécificités des TPE, en lien avec les territoires.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 25 avril 2019.

« Les TPE apprécient la reconnaissance de la formation en situation de travail par la loi de 2018, souligne Brigitte Nivet, enseignante chercheuse en management et GRH, à l’ESC Clermont. Elles sont un tremplin exceptionnel de formation “sur le tas” et l’organisation par projets y est une source d’apprentissage ». Elle intervenait lors du Jeudi de l’Afref [[Association française de réflexion et d’échange sur la formation]] du 18 avril 2019. Brigitte Nivet a fait l’historique du relatif échec des Diagnostics RH proposés par des chambres consulaires et certains Opcas dans les années 1990 : « Les PME n’ont pas besoin de conseil, ni…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Afnor