Le BTP doit renforcer la formation pour faire face au succès de la « préfabrication »

Le BTP, fort de 705 000 établissements, et plus d’1,2 millions de salariés, a besoin de bras. Près de 15 000 jeunes devraient être recrutés chaque année jusqu’en 2025, dans un contexte de vieillissement des salariés, selon les travaux présentés le 19 novembre lors de la Journée de son Observatoire à la Cité de l’Architecture à Paris.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 26 novembre 2019.

 Si 150~000 jeunes se forment en formation initiale chaque année pour intégrer le BTP, un travail est nécessaire pour faire monter les troupes en compétences, devant les défis posés par les technologies : réalité virtuelle, outils collaboratifs, cobotique [[Collaboration homme-robot]], nouveaux matériaux, impression 3D, engins autonomes… comme l'a indiqué l'Observatoire du BTP. Nouvelles techniques Une étude s’est particulièrement focalisée sur les impacts de la « préfabrication », le fait de fabriquer en amont des éléments destinés à être assemblées sur chantier. Selon Édouard Jomier, du cabinet Kyu Lab qui l’a réalisée, 2/3~des entreprises du secteur y ont recours. Il est nécessaire d’accompagner…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également