Les premiers diplômés de l’image culinaire 2.0

Par - Le 02 janvier 2019.

Le 21 décembre dernier, le secrétaire d’État chargé du numérique remettaient les premiers diplômes de Media Social Food, une formation spécialisée dans l’image culinaire, portée sur les fonts baptismaux par le chef Thierry Marx.

L’émotion est palpable au 7ème étage de l’Hôtel des Ministres de Bercy, lorsque Mounir Mahjoubi et Thierry Marx pénètrent dans l’une des vastes salles de réception du Ministère de l’Économie et des Finances, en cette fin d’après-midi du vendredi 21 décembre. Le secrétaire d’État chargé du Numérique et le célèbre cuisinier apôtre de la gastronomie moléculaire accueillent la 1ère promotion de Media Social Food. Cette formation initiée par le chef du Mandarin Oriental à Paris et de Mathilde de L’Ecotais, une ancienne reporter photographe, permet à des jeunes, non diplômés et sortis du système scolaire de se réinsérer grâce au numérique.

Gisements d’emplois

« Le numérique et la cuisine sont de formidables gisements d’emplois ou de nombreux jeunes, quelle que soit leur histoire peuvent faire carrière, car se créent chaque jour, dans ces domaines, de nouveaux métiers », s’est enthousiasmé Mounir Mahjoubi en remettant leurs diplômes aux 6 filles et 2 garçons qui viennent de terminer leur formation et s’apprêtent à effectuer un stage en entreprise (de 4 à 8 semaines) afin de finaliser leur cursus.

Une formation gratuite

S’inscrivant dans la continuité de l’école Cuisine mode d’emplois créé par Thierry Marx en 2012 qui a permis à plus de 90 % des stagiaires de trouver un emploi, Media Social Food est une association qui forme gratuitement et pendant huit semaines des jeunes adultes de 18 à 25 ans, non diplômés et éloignés du système scolaire aux métiers de l’image culinaire à destination des réseaux sociaux. « L’objectif est d’utiliser le portable comme outil de captation pour des vidéos, des photographies, des reportages ou des émissions de cuisine », a rappelé le cuisinier. Pour suivre les cours, inutile de recourir à un matériel sophistiqué et onéreux.

Smartphone

« Un Iphone 7 et un logiciel gratuit adapté CT pro sont largement suffisants. Les jeunes possèdent tous un smartphone et en maitrisent parfaitement le fonctionnement. L’objectif est de coller à l’exigence des réseaux sociaux. Le smartphone est largement suffisant pour prendre des photos visibles en format 5 cm sur 5 sur des écrans mobiles », souligne Mathilde de l’Ecotais qui se félicite des débouchés professionnels « très prometteurs » des futures promotions de Media Social Food dans l’univers de la « photo food ».

De nombreux débouchés

« De nombreux restaurants, traiteurs ou artisans n’ont pas forcément les moyens de faire appel à de grosses agences de communication pour élaborer des plans marketing. Nos diplômés seront parfaitement outillés pour remplir ces missions », s’est félicité Thierry Marx. À l’issue de leur stage, les membres de la première promotion auront la possibilité, en tant qu’auto-entrepreneurs indépendants, de fournir en photos et vidéos l’agence de presse associative que Media Social Food s’apprête à lancer pour vendre leur production. Le 21 janvier prochain, huit nouveaux stagiaires, choisis à partir d’une trentaine de candidats, entameront ce nouveau cursus.

Centre Inffo vous conseille également

Afnor