L’Intelligence artificielle disruptive pour la formation

Invité par France stratégie le 16 mai à Paris, Michel Servoz, conseiller spécial du président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker , a souligné la nécessité de former les étudiants aux « soft skills » plutôt que de leur donner des compétences bientôt obsolètes, les emplois de demain étant inconnus…

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 20 mai 2019.

Revoir l’éducation et vite. Pour Michel Servoz, auteur d’un rapport sur l’IA et le futur du travail, le temps presse. Débattant à l’invitation de France stratégies le 16 mai à Paris, il a insisté « Il faut un plan d’urgence pour l’éducation pour préparer aux tâches non automatisables et développer les talents cognitifs que sont la résolution des problèmes, le critical thinking et la capacité à travailler en équipe ». Toutes choses qui ne sont pas évaluées par les diplômes… Le rapport préconise également de réduire la durée de la formation initiale, qui devrait se concentrer sur les compétences transdisciplinaires, au…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également