Quatre scénarios de déploiement de la « VAE syndicale » (Étude Ires)

Refusée, instrumentalisée, de conformité ou objective : la reconnaissance de l’expérience syndicale pourrait suivre ces quatre scénarios estime l’Institut de recherches économiques et sociales (Ires), dans une étude diffusée le 5 avril et réalisée pour le compte de la CFTC.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 09 avril 2019.

La valorisation des acquis de l’expérience syndicale , étude conduite par l'Irès [[Étude menée par la consultante Emmanuelle Chabbert et par le sociologue Frédéric Rey (Cnam, CNRS) essentiellement à partir d'entretiens auprès de syndicalistes et de formateurs.]], pour le compte de la CFTC, rappelle que la reconnaissance de l'expérience des représentants du personnel intervient dans un contexte d' « instabilité (nouvelle) des carrières militantes », conséquence de réformes récentes du dialogue social. Elle rappelle également les initiatives des syndicats et les dispositifs légaux déployés entre 2015 et 2018 pour donner corps à cette reconnaissance, notamment l'inscription de blocs de compétences syndicales…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité
Keytoform