Apprentis 2018 : plus nombreux, plus vieux, plus diplômés (Dares)

Les entrées en apprentissage ont progressé de 7,6 % entre 2017 et 2018, avec 317 300 nouveaux contrats enregistrés, selon la Dares. Pour la première fois depuis 2013, c’est le secteur privé qui porte ce dynamisme, avec 302 100 nouveaux contrats (+7,7 % par rapport à 2017), le public n’enregistrant que 15 200 nouveaux contrats (+5,1 % par rapport à 2017).

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 19 mai 2020.

Le secteur de la construction est le plus dynamique (+8,7 %, avec 48 830 contrats), suivi du tertiaire (+8,3 %, 178 032 contrats), tandis que l’industrie poursuit la légère baisse entamée en 2017. L’agriculture reste stable, avec + 3,5 % et 10 654 contrats. Le tertiaire est le pourvoyeur le plus important de contrats d’apprentissage, avec notamment le secteur du soutien aux entreprises qui représente 9,1 % des entrées. Le secteur de l’hébergement et de la restauration est le seul à ne pas connaître de hausse nette (0,6 %). Si les entreprises de moins de 10 salariés effectuent encore la majorité des recrutements (51,9 % des entrées), leur…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également