CMA France se félicite d’avoir obtenu « l’égalité de traitement » sur les contrats d’apprentissage

À l’occasion de la présentation de ses vœux, mardi 14 janvier, Bernard Stalter, président de CMA France, a rappelé pourquoi, en matière d’apprentissage, 2020 sera clairement une année charnière pour les chambres de métiers et de l’artisanat.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 16 janvier 2020.

Ajustement et déploiement de la loi avenir professionnel. L’année 2019 et l’année 2020 des chambres de métiers et de l’artisanat (CMA) ont été et seront beaucoup consacrées à l’apprentissage. À l’occasion de la cérémonie des vœux de CMA France, qui avait lieu le 14 janvier dans la foulée de l’assemblée générale de l’établissement public fédérateur des CMA, son président, Bernard Stalter, a fait le bilan de l’année écoulée et tracé les perspectives pour celle à venir. Égalité de traitement dans l’apprentissage Il a rappelé que la fin de l’année 2019 a été occupée par le dossier de la prise en…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également