En Normandie, 700 formations « Forem » pour faire répondre aux difficultés de recrutement

Douze stagiaires, douze diplômes et douze embauches à la clé : ce lundi 20 janvier, à Cherbourg, Keolis accueillait douze nouveau conducteurs  de bus issus du dispositif normand « Une formation – un emploi » (Forem). Voie de recrutement alternative pour les entreprises des secteurs en tension, il permet de toucher des viviers de candidats nouveaux, très motivés.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 22 janvier 2020.

« Nous avons régulièrement recours à ce dispositif, notamment sur le bassin de Caen », explique Benjamin Bazin, le responsable des ressources humains de Keolis (transport de voyageurs, société détenue à 70 % par la SNCF) pour l’ex-Basse-Normandie et la Mayenne. Dès mars prochain, 30 conducteurs supplémentaires entreront d’ailleurs à leur tour en formation à Caen. La pyramide des âges à elle seule impose un taux de recrutement soutenu, et la pénurie de chauffeurs de bus qualifiés est générale. 100 % d’insertion La moyenne d’âge des douze nouveaux embauchés est de 40 ans, avec une large majorité de reconversion. Quatre femmes, huit…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur Ymag