« Formons des chômeurs dans les usines en sous-activité » (Claude Patruno, Prodefi)

Les lieux de production sous utilisés actuellement pourraient être des lieux de formation de chômeurs en POEI (préparation opérationnelle à l’emploi individuelle) sur des métiers en tension, propose Prodefi, organisme de formation, à ses partenaires industriels. Saint Jean Industries est intéressé.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 30 juin 2020.

Profiter de la baisse d’activité des usines pour y former des chômeurs en situation de travail. Mieux : former pour ses partenaires alentour, sur les métiers en tension. C’est l’idée que fait circuler Prodefi, structure lyonnaise, spécialisée dans la construction d’école interne et de politique interne de formation. Cette structure de cinq associés et dix consultants existe depuis un an et demi, et est intervenue aussi bien dans son bassin d’origine qu’en Guadeloupe, pour la création en 2019 de cinq centres internes. Après avoir accompagné le centre de formation interne du groupe de coiffure Roberto Stari, pour former en situation…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également