Gestion des dossiers des démissionnaires et suivi du CEP au programme de Transitions Pro Occitanie

L’association Transitions Pro Occitanie, qui a remplacé le Fongecif Occitanie le 1er janvier, a fêté sa naissance près de Toulouse jeudi 9 janvier avec ses salariés et ses partenaires, dans un contexte de baisse des effectifs et de diminution des budgets.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 13 janvier 2020.

« Nous sommes opérationnels ! », s’est félicité Eric Peytavin, le président (Medef) de Transitions Pro Occitanie, aux côtés de Séverine Garandeau-Martin, sa vice-présidente (CFDT) et de Christine Vo Van, sa directrice, devant de nombreux salariés et partenaires (Direccte, Pôle emploi, Opco, Carif-Oref, Région, branches…), jeudi 9 janvier près de Toulouse, lors de la soirée marquant la naissance de l’association qui a remplacé le Fongecif Occitanie au 1er janvier. Le jour même, 200 dossiers avaient été étudiés en commission, dont 150 projets de transition professionnelle et 50 dossiers de démissionnaires. « C’est un démarrage mais aussi une continuité puisque le Fongecif Occitanie a…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur Ymag