Intelligence artificielle : structurer la formation en Occitanie

L’Opiiec a présenté à Toulouse le 21 janvier les conclusions de son étude sur les formations et compétences pour l’intelligence artificielle, à l’invitation de Digital 113, le cluster des entreprises du numérique d’Occitanie et de l’Université fédérale de Toulouse-Midi-Pyrénées. Première région après l’Île-de-France en nombre d’offres d’emploi dans l’IA, l’Occitanie doit structurer son offre de formation.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 24 janvier 2020.

L’étude de l’Opiiec [[Observatoire d’étude des métiers et formations de la branche Ingénierie, étude et conseil, numérique, métiers de l’événement.]] sur les « formations et compétences pour l’intelligence artificielle [[L’intelligence artificielle concerne des tâches cognitives à automatiser (perception, compréhension ou décision) pour remplacer l’humain dans des morceaux de processus métier.]] en France », présentée le 21 janvier à Toulouse devant un amphithéâtre comble, permet d’identifier les besoins qualitatifs et quantitatifs de compétences en intelligence artificielle, l’offre de formation initiale et continue, ainsi que les pistes RH pour les acteurs de la branche du numérique. Selon David Ducau, le consultant auteur de l’étude,…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également