Le gouvernement rejette un amendement instituant un budget pour les apprentis de l’État voté par le Sénat

Le Sénat voulait recréer un budget pour l’apprentissage dans la fonction publique de l’État. Rejeté par l’exécutif, cet amendement au projet de loi de finances avait peu de chances d’aboutir. Il met en exergue le retard pris par l’État en matière de recrutement d’apprentis.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 16 décembre 2020.

Le gouvernement a présenté un nouveau texte sans l'amendement adopté par la majorité sénatoriale Les républicains (LR) le 5 décembre, en première lecture du projet de loi de finances pour 2021. Cet amendement créait une ligne de crédit de 15 millions d'euros pour développer l'apprentissage dans la fonction publique de l’État (FPE). Pour Catherine Di Folco, sénatrice du Rhône apparentée LR et auteure de l'amendement, « c'est un bon signal de l’État en direction de cette filière d'excellence ». Adopté contre l'avis du gouvernement, cet amendement « n'ira sans doute pas plus loin », admettait Catherine Di Folco dans un entretien accordé au…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur