Les accords Pro-A étendus

Le dispositif de reconversion ou de promotion par alternance (Pro-A) s’applique à condition qu’un accord de branche ait été conclu puis étendu par l’administration. Permettant ainsi aux branches professionnelles d’étendre les certifications éligibles au dispositif. À ce jour, treize accords ont été étendus, selon le ministère du Travail.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 02 octobre 2020.

En l'occurrence : papier-carton, métallurgie, services automobiles, services à la personne, transports publics, commerce de gros, bijouterie, joaillerie, orfèvrerie, textile, commerce non alimentaire, travaux publics, commerce succursaliste de la chaussure, grands magasins et magasins populaires, et vente au détail d’habillement). Celui des distributeurs conseil hors domicile devrait l’être prochainement et seize font l’objet d’échanges avec les branches concernées : prestataires de services, Sécurité sociale, mutualité, négoce des matériaux de construction, services de santé au travail interentreprises, expertise automobile, fleuristes et animaux familiers, restauration collective, chaussures et articles chaussant, fruits et légumes, maroquinerie, tourisme social et familial, transports routiers, agences générales…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur Ymag