Les directeurs des ressources humaines apprécient les aides à l’embauche d’alternants (enquête ANDRH)

Les entreprises embaucheront sans doute moins dans les mois à venir, sauf peut-être des alternants et elles devraient miser sur l’adaptation des compétences. L’Association nationale des DRH (ANDRH) a publié, le 22 septembre, les résultats d’un sondage réalisé du 3 au 18 septembre auprès de 342 de ses adhérents.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 23 septembre 2020.

Si près de la moitié des DRH abaissent leurs intentions d'embauche du fait de la crise sanitaire, en revanche 29% ont l'intention d'augmenter les recrutements d'alternants (contre 26% qui envisagent de les diminuer). « Les directions des ressources humaines sont attentives à ne pas laisser tomber les jeunes », déclare Audrey Richard, présidente de l'ANDRH.  Aides à l'embauche « bien accueillies » Les aides consenties par l’État (5 000 à 8 000 euros par recrutement d'apprenti) jouent aussi leur rôle dans cette attention portée aux jeunes. Annoncées avant l'été, elles ont été « bien accueillies » par les DRH relève leur association. 62 % déclarent ainsi…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur Ymag