Les Régions réclament un « rééquilibrage du financement de l’apprentissage »

Alors que le gouvernement doit présenter cette semaine un plan de relance de l’apprentissage, durement touché par le coronavirus, Régions de France exige dans un communiqué de presse un « rééquilibrage financier » du système, piloté par les branches professionnelles depuis la promulgation de la loi du 5 septembre 2018.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 04 juin 2020.

L’association des Régions partage le constat de l’ensemble des acteurs : le nombre d’apprentis risque de chuter très lourdement dans les prochains mois sous l’effet conjugué de la crise économique et des mesures sanitaires de distanciation physique qui s’appliquent aujourd’hui à tous les secteurs d’activité. Mise en péril de l’offre de formation « Mais, avec cette crise, le nouveau système de financement de l’apprentissage montre aussi ses limites que les Régions avaient soulevées dès 2018. Centralisé dans sa gestion financière, et sans capacité de régulation régionale », le nouveau dispositif « risque de mettre en péril une grande partie de l’offre de formation »,…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur Ymag