Transitions Pro lance une VAE expérimentale

Cette expérimentation articule validation des acquis de l’expérience (VAE) et projet de transition professionnelle (PTP), avec un financement de l’accompagnement. Dossiers à déposer jusqu’au 31 décembre 2020.

Par - Le 14 octobre 2020.

Depuis le 15 juin dernier, le réseau paritaire Transitions Pro (ex-Fongecif) finance les projets VAE des salariés souhaitant faire reconnaître leur expérience professionnelle. Mais, depuis le 1er octobre 2020, il est possible d’articuler les dispositifs PTP (projet de transition professionnelle) et VAE (validation des acquis de l’expérience), grâce au lancement d’une expérimentation nationale menée par six Transitions Pro régionales : Bourgogne-Franche-Comté, Occitanie, Auvergne-Rhône-Alpes, Normandie, Pays de la Loire et Nouvelle-Aquitaine.

Un accompagnement tout du long du parcours

Ainsi et jusqu’au 31 décembre 2020, un salarié du secteur privé désireux d’entreprendre une reconversion professionnelle, et présentant une expérience (professionnelle ou extraprofessionnelle) en lien avec le nouveau secteur d’activité, peut mobiliser une VAE partielle adossée à un projet de transition professionnelle. Dans cette perspective, le demandeur pourra bénéficier des prises en charge prévues dans chacun des deux dispositifs (accompagnement VAE et formation). Un référent (conseiller en évolution professionnelle, organisme de formation certificateur, centre de conseil sur les validations des acquis de l’expérience) suivra le dossier jusqu’à la certification. Il sera en relation, tout du long, avec le référent parcours de Transitions Pro.

Cet accompagnement est rendu possible par l’instauration d’un financement forfaitaire de 2000 euros par référent accompagnant. « L’intérêt de la formule pour le salarié est de lui offrir un parcours individualisé et optimisé qui renforce ses chances de concrétiser son projet de reconversion professionnelle », affirme Philippe Debruyne, président de Certif’ Pro, tête de réseau des associations Transitions Pro.

Relais multiples

Pour lancer et relayer cette expérimentation, toute une série de partenaires régionaux seront informés et soutiens de l’opération : opérateurs du conseil en évolution professionnelle (CEP) de droit et opérateurs CEP de marché régionaux, organismes de formation certificateurs, Espaces conseil VAE ou accompagnateurs VAE, DAVA (dispositif académique de validation des acquis), Carif-Oref, Cité des métiers et de l’orientation.

Ces relais seront importants pour rendre l’expérimentation le plus souple possible. Un salarié pourra entrer dans le processus alors qu’il avait un projet de PTP mais sans penser à la VAE, et inversement. « Cette articulation de dispositifs — PTP + VAE ou VAE + PTP — permettra d’individualiser le parcours de formation et de limiter les engagements financiers au plus juste du projet de transition professionnelle, espère Philippe Debruyne. Mais attention, le bénéficiaire doit être conscient qu’il engage deux parcours de manière concomitante. » Rappelons que si le projet de transition professionnelle est accepté par l’association Transitions Pro, les frais pédagogiques de la formation, le salaire et charges et les frais annexes (sous conditions) sont pris en charge par l’association.

 

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur Ymag