Auvergne-Rhône-Alpes : bilan à mi-parcours du plan d’investissement dans les compétences signé entre l’État et Pôle emploi

Le déploiement du plan d’investissement dans les compétences (Pic) en Auvergne-Rhône-Alpes présente une spécificité : il est le fruit d’une convention signée entre l’État et Pôle emploi. Premier bilan.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 22 juillet 2021.

Partout en France, le plan d’investissement dans les compétences 2018-2022 a fait l’objet d’une déclinaison régionale consacrée par la signature d’un pacte régional entre l’État et la Région concernée. Partout sauf en Provence-Alpes-Côte d'Azur et en Auvergne-Rhône-Alpes où, faute d’accord entre l’État et la Région, c’est avec Pôle emploi qu’a été signé ce pacte régional. En Auvergne-Rhône-Alpes, la signature intervenue le 15 avril 2019 a consacré un investissement de l’État valorisé à hauteur de 652 millions d’euros sur quatre ans, auquel s’ajoute l’effort propre de Pôle emploi pour un montant de 191 millions d’euros. Formations adaptées aux besoins des entreprises…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur