Avec la réforme, des CFA entre nouvelles contraintes et nouvelles opportunités (webinaire CFS+)

CFA d’entreprises, certification Qualiopi, digitalisation des formations… : lors d’une matinée d’information organisée le 28 janvier par le cabinet CFS+, des acteurs de l’apprentissage ont dressé un bilan de la réforme initiée il y a 16 mois.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 02 février 2021.

« Le monde d’avant » : l’expression a été utilisée à plusieurs reprises à l’occasion de ce temps d’échange consacré à l’apprentissage. Ce n’est pas la période précédant la crise sanitaire qui était ici désignée, mais le temps d’avant les bouleversements introduits par la loi du 5 septembre 2018. « Cette réforme a impacté tous les aspects et tous les acteurs », selon Manuèle Lemaire, secrétaire nationale de la Fnadir (fédération nationale des directeurs de CFA). Libéralisation de l’apprentissage La loi a d’abord considérablement élargi la possibilité pour les entreprises de créer leur propre centre de formation d’apprentis (CFA). « Nous sommes aujourd’hui dans une période…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur Lloyd's Register