David Margueritte, vice-président de la Région Normandie

En Normandie, l’offre de formation a résisté à la crise sanitaire

A quelques semaines des élections régionales (20 et 27 juin), le vice-président du Conseil régional de Normandie en charge de la formation professionnelle, David Margueritte, revient pour « Le Quotidien de la formation » sur certains des moments qui ont marqué sa mandature.

Par - Le 08 juin 2021.

Le 4 janvier 2016, David Margueritte rejoignait l’exécutif de la nouvelle Région Normandie présidée par Hervé Morin (Union de la droite) en tant que vice-président en charge de la formation et des compétences. Une des premières missions du nouvel élu régional aura été de travailler à l’élaboration du contrat de plan régional de développement des formations et de l’orientation professionnelles (CPRDFOP), adopté en novembre 2017. « Le recensement des besoins en compétences des territoires était un axe marqué du CPRDFOP. Nous l’avons fait, avec des remontées territoriales pointues sur treize territoires. La carte des formations a également été revue et corrigée », décrit David Margueritte.

Des outils de pilotage et de gouvernance trop rigides

Le vice-président du Conseil régional de Normandie ne cache pas néanmoins avoir un « regard critique » sur cet outil de pilotage qu’est le CPRDFOP. « Il a un intérêt, celui de faire travailler les acteurs ensemble. Là où il a aussi eu une utilité, c’est que nous avons changé de paradigme en mettant le curseur sur l’insertion professionnelle alors qu’il était auparavant sur l’élévation du niveau de qualification ; en ce sens cela a été un signal fort. [Pour autant], c’est un document fleuve, un peu ‘’techno’’ et qui manque d’opérationnalité », estime-t-il. David Margueritte n’est pas tendre non plus pour le Crefop [ 1 ]Comité régional de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelles (Crefop), instance régionale quadripartite (Etat, Région, représentants des employeurs et des salariés) assurant la coordination entre les acteurs des politiques d’orientation, de formation professionnelle et d’emploi. : « En matière de gouvernance partagée, je trouve que le modèle est un peu essoufflé. J’aimerais avoir une instance plus souple, qui serait davantage tournée vers l’analyse prospective », explique celui-ci.

Une réforme de l’apprentissage mal vécue

La stratégie régionale de formation en Normandie, comme ailleurs, a en outre été bouleversée par l’actualité. En premier lieu par la réforme de la formation, qui a ôté la compétence apprentissage aux Régions. « Cela a été mal vécu dans nos équipes et services, ainsi que par les CFA avec qui nous avions créé une vraie dynamique. [Nous avons réagi] en dialoguant avec les Opco, pour signer des contrats d’objectifs et de moyens avec ceux qui le souhaitaient. Notre volonté était d’introduire une régulation dans un univers dérégulé. Nous investissons [dans l’apprentissage] lorsqu’il existe une logique de mutualisation, et pour le fonctionnement le premier critère est l’innovation », explique David Margueritte.

Une dynamique de formation stoppée par la crise

La crise sanitaire, et notamment le premier confinement, est également venu heurter les prévisions pour les formations régionales des demandeurs d’emploi. La Normandie est néanmoins parvenue à maintenir son offre de formation et n’a pas connu de forte baisse des entrées en formation. « Il y en a eu un peu moins de 24 000 en 2020, quand elles étaient un peu plus de 24 000 en 2019. Ce n’est donc pas une catastrophe, mais elles n’ont pas augmenté : la dynamique a été stoppée. En Normandie, l’appareil de formation a néanmoins bien tenu le premier confinement. Cela démontre qu’il était déjà bien adapté pour tenir face à ce type de circonstances », se félicite David Margueritte.

Cet article est-il utile ?

Notes   [ + ]

1. Comité régional de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelles (Crefop), instance régionale quadripartite (Etat, Région, représentants des employeurs et des salariés) assurant la coordination entre les acteurs des politiques d’orientation, de formation professionnelle et d’emploi.

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur