« Il faut revaloriser l’aide à domicile » (Marie-Guite Dufay, Bourgogne-Franche-Comté)

Interrogée par le Quotidien de la formation en marge du congrès Régions de France (Montpellier, 30 septembre), Marie-Guite Dufay, présidente du Conseil régional Bourgogne-Franche-Comté, souligne l’urgence d’une revalorisation des métiers de l’aide à domicile.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 04 octobre 2021.

C’est à la veille de l’entrée en vigueur de l’avenant 43 relatif aux rémunérations dans la branche de l’aide à domicile [[L’avenant 43 entraîne une refonte de la grille conventionnelle qui permet jusqu’à 15% d’augmentation de salaire pour les personnels des services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD) et des services de soins infirmiers à domicile (SSIAD).]], le 1er octobre 2021, que la présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté pousse « un cri d’alarme. » Elle l’assure: cela fait dix ans qu’elle mène une politique extrêmement active de revalorisation des métiers de l’aide à domicile. Son levier ? La formation, qui concourt à…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur