Investir dans les compétences, pour la santé mentale des salariés…

Pendant la crise sanitaire, l’investissement des entreprises dans la formation de leurs employés n’a pas suivi la demande, selon une étude de Degreed, société américaine qui se présente comme la « plateforme de montée en compétences professionnelles ».

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 07 janvier 2021.

Pour mener l’étude « L’état des compétences en 2021 : la menace invisible », qui évalue les conséquences de la crise sanitaire sur les compétences, 5 208 employés, managers et chefs d’entreprise ont été interrogés dans huit pays [[Allemagne, Australie, Brésil, États-Unis, France, Inde, Mexique, Royaume-Uni.]]. En France, 521 personnes y ont répondu en juillet et août 2020. Premier constat : la pandémie renforce le besoin de monter en compétences pour près de six personnes sur dix au niveau mondial, mais seulement pour 39% en France. En dépit des mesures qui ont été mises en place pour soutenir l’accès à la formation, notamment…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

I-Cert