Jeunes diplômés : identifier les secteurs porteurs

Dans un contexte très dégradé, comment mettre toutes les chances de son côté pour trouver un emploi ? L’Inseec U, plateforme d’enseignement supérieur pluridisciplinaire regroupant 16 écoles, organisait une webconférence sur « l’employabilité des jeunes aujourd’hui et dans le monde d’après », jeudi 28 janvier.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 01 février 2021.

Clarisse Watine, directrice de l'information et de publication du Monde des grandes écoles et université, identifie plusieurs secteurs porteurs, à commencer par l'industrie, « qui a besoin de matière grise ». Un secteur vu comme « garant de la compétitivité du pays », et donc, un « acteur central pour les jeunes diplômés », surtout dans une perspective de relocalisation. « La crise du Covid a rappelé que les ingénieurs étaient derrière toutes les innovations dont nous avons besoin », constate-t-elle. Le secteur du digital notamment recherche de nombreux profils sur des métiers en tension (data scientist, intelligence artificielle, cybersécurité, etc.). Quant aux…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

I-Cert